Pollution lumineuse : les enseignes désormais tenues d’éteindre leurs lumières la nuit

05/07/18

Prise en 2012, la mesure contraignant les enseignes à éteindre leurs lumières la nuit est entrée en vigueur le 1er juillet dernier. La réduction de cette pollution lumineuse devrait permettre l'économie de 200 millions d'euros par an.

Depuis quelques jours, la nuit se veut encore plus nuit en France suite à l’entrée en vigueur, le 1er juillet dernier, d’une mesure obligeant les enseignes à l’extinction de leurs lumières la nuit. Depuis donc dimanche, cette décision visant à lutter contre la pollution lumineuse contraint les entreprises à éteindre les feux de leurs vitrines et enseignes lumineuses d’1h00 à 6h00 du matin.

LCI rappelle que la mesure avait été prise en 2012, soit il y a tout de même six ans, alors que ses bienfaits attendus sont considérables. En effet, on estime que cette sensible réduction d’éclairages permettra de réaliser des économies annuelles de 200 millions d’euros.

FEELIT Applique extérieur LED_HEXAGONE INNOVATION Lighting

Lumières des enseignes éteintes la nuit : vers une économie de 1.000 GW/h

La facture énergique devrait elle aussi connaître un allègement de son poids. Le ministère de la Transition écologique et solidaire estime à 800 gigawatts l’économie réalisée par an au niveau des enseignes, l’extinction nocturne des publicités devant pour sa part amener à une économie supérieure à 200 gigawatts.

Dans l’optique où les enseignes joueraient toutes le jeu, ce seraient plus ou moins 1.000 gigawatts par heure qui seraient ainsi économisés, ce qui représente la consommation électrique de 370.000 ménages.

Une dérogation pour les pharmacies

Un certain nombre d’enseignes peuvent toutefois se soustraire légalement à cette mesure, essentiellement celles d’urgence telles que les pharmacies. Une dérogation permettra ainsi à ces dernières de pouvoir maintenir leur visibilité au loin même une fois la nuit venue.

Le respect de cette décision aura à être surveillé par les mairies, alors que se dessinent d’autres mesures appelant à appuyer le combat contre la pollution lumineuse. Il est par exemple envisagé d’étendre cette extinction nocturne aux éclairages des parcs publics et des places de stationnement. Avec l’espoir d’obtenir des résultats à la hauteur de ceux déjà observés par de précédentes actions : une économie d’énergie équivalant à la consommation de 750.000 foyers.

Article publié le 3/07/18 sur le site : www.24matins.fr

Pour accéder directement à l'article, cliquez ici

Voir toutes les actualités